A Force De Respect

01 octobre 2012

A Force De Respect (1)

P1010179 - CopieDimanche 30/09/2012
Bonjour à tous et à toutes. Je suis Bruno Rossat, scénariste et un des trois réalisateurs du film : A FORCE DE RESPECT. Trois réalisateurs pour un film ? Pour celui-ci en tout cas ! Mais vous allez vite comprendre pourquoi. 1) Ce produit est un film de combat chorégraphié, et ce genre là, je n'en ai jamais réalisé auparavant. Pour moi c'est une première. D'où le second réalisateur, Didier, pour les scènes d'actions. Et enfin le troisième, Mamadou, réalisateur de Bullet shot, l'équipe technique du film et qui apportera également son expérience dans ce domaine.
Ce blog a été créé afin de vous faire connaître et suivre par étapes la conception du film qui devrait se tourner aux alentours de février-mars 2013. Mais avant tout cela, je vais vous raconter l'origine de ce film...
A la base, c'est le hasard d'une rencontre qui m'a permis d'en être là aujourd'hui. Comme presque tous les jours, avec ma femme et ma fille nous allons à l'hypermarché de notre ville (Les Ulis) pour y faire quelques courses. Une fois dans la galerie, nous reconnaissons un acteur et cascadeur de cinéma, Dara-Indo Oum. A cause d'un grave accident lors d'un tournage, Dara a dû renoncer à son métier et s'est tourné avec succès vers la formation de cascadeurs-acteurs pour le cinéma. C'est ainsi qu'il proposa à ma fille Jennifer de faire un essai à l'association "Action No Limit ", qu'il a créée en 2002. Essai concluant et voilà ma fille inscrite pour les six mois de cours restant. Dans l'intervalle, je me lie d'amitié avec l'administrateur général de ANL, Didier Charpentier, qui me fait part des projets pour la rentrée septembre 2012. Outre le Téléthon et les fêtes du sport des Ulis et d'Orsay, ils ont dans l'idée de réaliser des films dans le but de promouvoir l'association. A la recherche d'un scénariste, je me suis proposé. Sachant que j'écris et réalise depuis 1989, je pouvais leur apporté (au départ à titre de simple parent participant pour ma fille) une aide non négligeable. J'ai commencé l'écriture d'un premier court métrage en juin qui n'a pas été retenu, Didier ne rencontrant pas le message qu'il désirait faire passer. Je m'attèle donc dans la foulée à l'écriture d'un second scénario qui, cette fois, correspond tout à fait. Le but de Didier étant de bâtir le projet à titre assiociatif : l'équipe technique, les musiciens pour la bande originale, les comédiens, les cascadeurs, les chorégraphies, etc. De plus, et ce n'était pas simple, le film devant au final être fini de tourner et monter pour fin juin 2013. Autant dire que la tâche qui s'annonçait était très ardue ! Mais, et je ne me l'explique pas, ce film a l'air de se construire avec une bonne étoile au-dessus de sa tête pour le moment. Imaginez... En 20 jours (10 septembre, début de conception après écriture du scénario), il ne nous manque que les musiciens : groupe Porn palace (accord en cours, réponse le 3 ou 4 octobre), le studio où il pourront créer la chanson phare, et l'équipe de restauration lors du tournage. De plus, le film sortira en salle au cinéma Jacques prévert, et même les médias seront de la partie ! Incroyable, non ? Après cela, il ne nous manquera plus qu'à aller quémander les autorisations nécessaires auprès de la Mairie des Ulis pour tourner sur son sol. Chose qui, en principe, devrait se faire sans mal...

Posté par corval à 01:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]